dimanche 2 décembre 2007

Un gâteau aux fruits, blanc et bon: Mais est-ce un gâteau aux fruits?

Vous avez tous entendus parlé du mythe qui veut qu'il n'y ait eu qu'un seul gâteau au fruit jamais cuit, et c'est le même qui se passe de personne en personne, de Noël en noël, sans jamais être mangé. J'aime y croire, compte tenu que je n'aime pas le gâteau aux fruits, pour plusieurs raisons, dont le fait que je n'aime pas les fruits confits.

J'ai une version peu commune, appelée gâteau aux fruits dans la famille de Francois, qui n'a rien d'un gâteau aux fruits. La recette produit un gâteau très dense, blanc, sucré par les cerises glacées et croustillantes par les amandes. Je ne prend aucun crédit pour la recette, elle provient de la grand-mère de Francois, Yolande, qui fait ce gâteau chaque année (bien que c'est moi qui ait fait celui-ci!). C'est si apprécié que son frère et son père en mangent pour déjeuner, et qu'il faut se dépêcher si on veut en attraper un morceaux!

Gâteau aux fruits

2 tasses de sucre
1 tasse de beurre
4 tasses de farine
5 oeufs
1 c. à thé de vanille
1 c. à thé de jus de citron
1/2 tasse d'amandes
2 tasses de cerises glacées
1/2 tasse d'ananas séchés ou confits
1/2 tasse de lait
1 c. à table de poudre à pâte

Mélanger les fruits et les noix. Ajouter un peu de la farine dans les fruits, pour éviter qu'ils tombent au fond.

Défaire le beurre en crème. Ajouter graduellement le sucre et les oeufs non battus un à la fois. Bien mélanger entre chaque. Tamiser la farine, mesurer, ajouter la poudre et le sel. Faire entrer la farine dans le mélange en alternant avec le lait et les essences. En dernier, faire entrer les fruits enfarinés.

Tapisser un moule couronne de papier. Cuire à 275°F pour 3 heures. (Four à convection: 270°F pour 2h).

Audrey cuisine, ou comment procrastiner!

Des fois, je me demande si je ne devrais pas renommer mon blog "Audrey cuisine, ou comment procrastiner". Parce que c'est ce qu'il arrive souvent. En ce joli (mais glacial) dimanche après midi, alors que je devrais étudier (ah, la vie d'étudiant, toujours en train d'étudier), une envie m'a prise de faire un pâté chinois. Hé oui, un vrai pâté chinois québécois. C'est d'ailleurs ce que je viens de compléter. Je me demande si ça vaut vraiment une recette, tout le monde connaît la chanson: steak, blé d'inde, patate.

Tout ça pour dire que j'ai hâte à Noël, où je vais avoir le temps de cuisiner, mais je ne cuisinerai probablement pas beaucoup (n'étant pas chez moi mais chez mes parents, et n'ayant pas à procrastiner!). Aller Audrey, fini la procrastination, de retour à l'étude!

dimanche 25 novembre 2007

Pour améliorer votre expérience culinaire, CommonKitchen à la rescousse!

CommonKitchen.com a eu son lancement officiel cette semaine! C'est vraiment excitant. J'ai essayé de ne pas trop vous en parler trop souvent, puisque le site était en développement actif, mais nous sommes rendus à un point où les morceaux principaux du site sont là, et fonctionnels! [Ça ne veut pas dire que nous avons "fini", on travaille toujours aussi fort pour rendre le site plus agréable à utiliser, et il nous reste quelques surprises à y ajouter.]

Si vous n'avez pas visité le site, ou que cela fait plusieurs semaines, venez faire un tour et y découvrir les nouveautés: une recherche plus efficace (incluant une recherche géographique des restaurants), des recettes provenant de revues, et des blogs culinaires pour tous les intéressés!

Et n'oubliez pas d'ajouter vos recettes et vos restaurants favoris! Si tout le monde qui lit ce blog va simplement ajouter leur restaurant favori (ça va prendre 2 minutes pour créer un compte et 2 minutes pour ajouter le restaurant), nous allons grandement augmenter la communauté et l'utilité de notre site!

Même chose pour les recettes! Si vous avez un blog, ajoutez-le sur le site, et peut-être quelques recettes favorites? Ça ne prend que quelques minutes, et ça va augmenter la visibilité et le trafic de votre site (excellent pour ceux qui ont des annonces qui leurs rapportent quelques sous!).

Et si vous n'avez pas de blog, Common Kitchen vous en crée un en un seul clic! Utiliser votre blog culinaire pour nous parler de votre repas des fêtes, de votre dernière sortie au resto, ou de la recette de famille de ce délicieux gâteau!

Toujours pas convaincus? Allez visiter ma page personnelle Common Kitchen: Audrey.C'est grâce à notre expérience collective avec les recettes du site que notre communauté fonctionne.

Mon premier souper de Thanksgiving américain!

Les américains ont des traditions de fêtes un peu différentes de chez nous au Québec. Par exemple, ils célèbrent en grand l'action de grâce, soit Thanksgiving, qui était cette année jeudi dernier. C'est le moment de retourner dans sa famille, faire un gros party, et manger généralement beaucoup trop! Chez nous, c'est Noël la grosse fête à laquelle on voit la famille élargie. Et bien ici c'est Thanksgiving. Un de nos amis retournais dans sa famille, et il nous racontait comment il n'y allait pas avoir beaucoup de monde au repas cet année, ils n'allaient être que 16!

Leur repas est généralement assez traditionnel: dinde, patates, patates sucrées, farce, sauce brune, courge, canneberges, tarte à la citrouille. J'avais beaucoup envie d'être invitée à un de ces party (ils invitent les amis aussi, c'est très ouvert comme fête), et nous avons eu la chance de recevoir une invitation de mon superviseur. Voici quelques photos du repas.


Mon assiette comprend de la dinde, de la sauce brune (gravy), des patates pillées, des patates douces aux guimauves (oui oui!), de la farce, de la sauce aux pommes, et de la sauce aux canneberges. Précédant cette assiette était une soupe à la courge musquée et ail, et suivait une tarte à la citrouille (faite par la grand-maman). J'ai participé en apportant un gâteau d'une recette familiale, dont je vous parlerai bientôt!.

Merci Rob et Kathy de nous avoir accueillis!

samedi 24 novembre 2007

Scone au cheddar: de petits bouchées tout simplement divines!

J'ai reçu le livre The Cheese Board, un recueil de recettes de boulangeries d'une petite coopérative de Berkeley, Californie. Le livre a peu de photos, et donc c'est parfois difficile de se laisser inspirer. Par contre, les recettes sont bien expliquées, avec plein de descriptions, de techniques et de suggestions.

À ma dernière épicerie j'ai acheté un gros bloc de bon cheddar jaune, dans l'espoir de faire du pain au fromage (le fromage jaune produit un pain plus joli, parce que plus apparent!). Mais c'est un peu de trouble de pétrir à la main, donc je me suis dit qu'une recette de scone produirait un résultat un peu semblable, avec moitié moins de travail!

Et bien j'ai eu raison! Ces scones sont feuilletés, délicieux et divins! Absolument irrésistible lorsque chauds. Et pas très complexe à faire du tout. Essayez-les, vous serez rapidement convaincus!

Scones aux fromage de The Cheese Board
12 scones

3 tasses de farine
1/2 c. à thé bicarbonate de soude
1.5 c. à thé de poudre à pâte
une pincée de poivre de cayenne
1 c. à thé de sel
2 c. à table de farine de mais jaune
1/2 tasse + 1 c. à table de beurre froid coupé en cubes
1/2 livre de fromage cheddar jaune coupé en cubes d'un centimètre
1/2 tasse de crème 35%
1 tasse de babeurre
1 oeuf battu

Note: J'ai remplacé la crème et le babeurre par 1 tasse de lait et 1/2 tasse de crème aigre (sure)

Préchauffer le four à 375°C. Placer une feuille de papier parchemin sur une plaque à biscuit.

Mélangez la farine, la poudre à pâte, le bicarbonate de soude, le poivre de cayenne, le sel et la farine de mais dans un bol. Ajouter le beurre et coupez le avec deux couteaux jusqu'à ce qu'il soit en morceaux d'une grosseur de petit pois. Mélangez le cheddar légèrement. Faites un trou dans la préparation, puis ajouter la crème et le babeurre. Avec une cuillère en bois, mélangez doucement le tout, jusqu'à ce que les ingrédients soient à peine mélangés. Ne pas trop mélanger: le fromage doit rester en morceaux.

Placer la farine sur une surface enfarinée. Créer un rectangle avec une épaisseur de 2-3 cm. Coupez en deux, puis créez 6 triangles de chaque côté. Placez sur la plaque à biscuit en laissant environ 4cm entre chaque scone (le fromage visible va fondre et s'étendre).

Brosser un peu d'oeuf sur les scones. Cuire environ 30 minutes, ou jusqu'à ce qu'ils soient légèrement bruns. Transférez et laissez refroidir.

Servir chauds.

lundi 19 novembre 2007

Grille Cheese de Luxe

Au Danish Pastry House, à Boston, il font un grille cheese absolument délicieux que j'ai essayé de reproduire à la maison. Et comme j'avais mon pain hongrois au fenouil qui trainait sur le comptoir, j'ai décidé d'utiliser cela pour le sandwich. Je ne crois pas avoir assez pétri mon pain, donc il est un peu compact, mais c'était délicieux quand même!

Grille Cheese de Luxe

Fromage cheddar tranché
Pomme verte tranchée mince
Oignons caramélizés (quelques minutes dans une poêle avec un peu d'huile)
Deux tranches de bon pain frais
Beurre

Assemblez votre sandwich d'abord, en créant une couche de fromage, une couche de pomme, une couche d'oignons puis encore une couche de fromage, entre deux tranches de pain. Chauffez une poêle, puis ajoutez-y une bonne noix de beurre. Déposez-y délicatement votre sandwich (qui est un peu instable), puis laissez-le quelques minutes, jusqu'à ce que le fromage commence à fondre et que le pain soit grillé. Retournez-le, en ajoutant du beurre si désiré. Retirez-le délicatement lorsque le fromage est fondu, puis servez immédiatement!

dimanche 18 novembre 2007

Pain de campagne hongrois au fenouil

J'ai eu une phase pain il y a quelques mois, et j'ai eu une soudaine envie d'en refaire aujourd'hui (appelez-ça de la procrastination!). J'ai trouvé cette jolie recette de pain de campagne au fenouil dans mon livre Bread, et elle est délicieuse.

Pain de campagne hongrois au fenouil

4 tasses de farine blanche
2 c. à thé de sel
1/2 c. à thé de graines de fenouil écrasées
1 c. thé de sucre
3/4 d'once de levure fraiche
1 1/8 tasse d'eau tiède
2 c. à table de beurre fondu

garniture
1 blanc d'oeuf
pincée de sel
1 c. à thé de graines de fenouil pour décorer

Graisser une plaque de cuisson. Mélangez la farine, le sel, les graines de fenouil et le sucre dans un grand bol. Créez un trou dans les ingrédients secs

Dans un petit bol, mélangez la levure avec un peu d'eau, puis ajoutez le reste de l'eau. Verser au milieu du trou. Mélangez assez de farine pour créer une pâte un peu liquide. Déposer un peu de farine dessus, puis couvrir et laissez reposer 30 minutes, ou jusqu'à ce que le mélange commence à créer des bulles et à gonfler.

Ajoutex le beurre fondu et mélangez-le graduellement avec la farine restant pour former une pâte. Sur une surface enfarinée, pétrir 8-10 minutes, jusqu'à ce que la pâte soit lisse et élastique. Plassez-la dans un bol huilé, couvrez légèrement avec du papier cellophane huilé et laissez gonfler pour 45-60 minutes, ou jusqu'à ce que la pâte double.

Placez-la sur une surface enfarinée, puis donnez lui un coup de poing. Formez un ovale, puis placez-la sur la plaque de cuisson pour 30-40 minutes, ou jusqu'à ce qu'elle double en volume.

Préchauffez le four à 425°F. Combinez le blanc d'oeuf et le sel, et peinturez-en la pâte. Saupoudrez des graines de fenouil, puis, avec un couteau aiguisé, incisez le long de la longueur. Cuire 20 minutes, puis réduire le four à 350°F et cuire pour encore 10 minutes, ou jusqu'à ce que lorsqu'en cognant le dessous, il sonne vide. Laissez refroidir sur une grille.

samedi 17 novembre 2007

Boeuf à la romaine pour "fêter" le retour du temps froid

Il n'y a rien comme un bon ragoût lorsque le temps froid se pointe le nez. C'est chaud, c'est réconfortant, c'est relax. Et uns de nos recettes favorites se nomme le Boeuf à la romaine. C'est une recette de mon beau-père, que Francois réclame régulièrement. Super facile à faire (le plat mijote pendant que je vous écris), et c'est franchement délicieux. J'en fais une bonne quantité, et je la congèle en portions individuelles pour les lunch. Je dirais même que cette recette est encore meilleure réchauffée que fraîche.

Boeuf à la romaine (Stufatino alla romana)

Huile d'olive
1 Oignon coupé fin
25 g Bacon, hâché fin
2 Branches de céleri, en dés
3 Gousses d'ail, coup. fin
750 g Boeuf à braiser en cubes
1/2 tb Marjolaine sèche
Sel et poivre
250 ml Vin rouge ( 1 tasse)
500 ml Bouillon de boeuf (2 tasses)
3 tb Concentré de tomates

Cuire dans un plat pouvant aller au four (cocotte). Faites revenir l'oignon dans l'huile jusqu'à ce qu'il soit transparent. Ajouter le bacon, le céleri et l'ail et cuire 1 minute. Ajouter la viande et la marjolaine, salez et poivrez. Laisser cuire tout en tournant, 2 min.

Ajouter le vin, porter à ébullition et laisser mijoter jusqu'à ce que la sauce ait réduite de moitié. Versez le bouillon de boeuf et le concentré de tomates. Couvrez et laissez cuire doucement 3-4 heures. Remuez de temps en temps en cours de cuisson.

(La recette suggère ceci, bien que je ne le fais jamais, je ne suis pas friande du celeri cuit)
Faites cuire 1 pied de céleri en morceaux dans de l'eau bouillante salée, pendant 15-20 minutes: il doit être tendre. Ajouter à la viande au moment de servir.

mercredi 14 novembre 2007

Soupe à l'oignon d'Audrey: difficile de faire plus simple

J'ai découvert il y a quelques années que la soupe à l'oignon est un plat qui se prépare vraiment facilement, a un nombre très limité d'étapes (5) et d'ingrédients (4), et qui épate toujours la galerie. Mes amis sont toujours en amour avec le plat, et me demande constamment la recette.

J'en ai préparé pour souper ce soir (Francois avait une migraine, donc j'avais envie de lui faire un plat réconfortant), et je me suis rendue compte que je n'avais jamais partagé la recette avec vous. Alors voici. Essayez-la, c'est facile, et ça vaut la peine!

Soupe à l'oignon d'Audrey
2-3 oignons moyens par personne
1.5 tasse de bouillon de boeuf par personne (ou consommé)
Gruyère rapé (substitut: émental, suisse, etc. )
1-2 tranches de baguette, toasté, de préférence

Couper les oignons en deux, puis coupez les en gros morceaux dans un sens (en quart, par exemple). Dans une casserole, faites les cuire doucement dans un peu d'huile à feu moyen. Le truc ici c'est de maintenir le feu bas, et de les faire suer, et non pas leur donner de la couleur. Une fois cuit, ajouter le bouillon, et faites mijoter une dizaine de minutes. Saler si nécessaire. Verser bouillon et oignons dans des bols allant au four, déposer le crouton, puis du fromage rapé. Enfourner à broil jusqu'à ce que le fromage soit doré.

Bonne dégustation!

lundi 12 novembre 2007

Tendance "cupcakes"

D'accord! C'est un blog de cuisine... mais pour ceux et celles qui préfèreraient les tricoter, Lion Brand Yarn propose un patron de cupcakes!

dimanche 11 novembre 2007

À la découvert des livres de cuisine que j'ai reçu pour ma fête


Un petit coquelicot pour le
Jour du Souvenir canadien
Je ne suis pas très créative ces temps-ci, je me fis beaucoup à des livres de recettes pour cuisiner. D'ailleurs, pour ma fête, j'ai reçu quelques livres, dont deux de ma gentille petite soeur. Elle se demandait bien lesquels m'offrir, et comme elle sait que j'en avais un de Giada que j'aime beaucoup (Everyday Food), et un autre de Tyler Florence (Tyler's Ultimate), elle m'a trouvé deux autres de leurs livres.

J'ai donc reçu Everyday Pasta, un recueil de recettes utilisant en majorité des pâtes, et Eat this book, un recueil éclectique de recettes que Tyler Florence. J'ai déjà essayé quelques recettes de chaque livre, et vous pouvez retrouver mes critiques sur CommonKitchen.com.

J'ai essayé

samedi 10 novembre 2007

Cupcakes à la vanille et glaçage aux framboises

Après l'obsession de Laurence avec les cupcakes, j'ai décidé de me relancer là dedans, et j'ai essayé la recette publiée dernièrement dans Everyday Food. C'est très bon, ça donne un résultat un peu comme un gâteau des anges (selon Zack), et le crémage est franchement bon. Je n'aime pas ce genre de glaçage généralement (en fait, pratiquement jamais). Celui-ci est aux framboises, et il a été tellement apprécié que mon ami Parker est reparti avec ce qui n'avait pas été utilisé sur les gâteaux.











Cupcake à la vanille, avec glaçage aux framboises
Pour 12 petits gâteaux

Cupcake
1/2 tasse de beurre
1 3/4 tasse de farine
2 c. à thé de poudre à pâte
1/2 c. à thé de sel
3/4 tasse de sucre
2 gros oeufs
1 c. à thé de vanille
1/2 tasse de lait

Glaçage
1/2 tasse de beurre ramoli
1 1/4 tasse de sucre à glacer
3-4 c. à table de confiture de framboises

Cupcake
Préchauffer le four à 350°C. Beurrer et enfariner des moules à muffin, ou encore déposez-y des moules en papier.

En utilisant un mélangeur, battre le beurre et le sucre jusqu'à ce que ça forme un mélange léger. Ajouter un oeuf à la fois, et mélangeant bien entre chaque addition. Ajouter la vanille, mélangez. Ajoutez la poudre à pâte, le sel et la moitié de la farine. Mélangez. Ajoutez le lait, mélangez. Terminez en ajoutant le reste de la farine, puis mélangez.

Divisez le mélange dans chaque moule, et cuire environ 22 à 24 minutes. Laissez refroidir avant d'y mettre du glaçage.

Glaçage
Battre le beurre jusqu'à ce qu'il soit vraiment léger (fluffy). Il va prendre de l'expansion. Ajoutez alors le sucre à glacer, un peu à la fois. Ajoutez la confiture. Le glaçage, un beurre à la crème, devrait être légèrement rosé et se tenir debout seul.

mardi 16 octobre 2007

Croustillant aux pommes et aux pacanes -- la recette

Voici la recette complète de la recette du Crouistillant aux pommes et pacanes. Ma gentille petite soeur a pris le temps de la taper, merci!

Croustillant aux pommes

6 grosses pommes pelées, épépinées, coupées en morceaux
60 ml (1/4 tasse) de cassonade
30 ml (2 c. à soupe) de fécule de maïs
Jus de 1 citron
90 ml (6 c. à soupe) de farine
125 ml (1/2 tasse) de cassonade
90 ml (6 c. à soupe) de beurre mou
500 ml (2 tasses) de pacanes hachées grossièrement

Note : parfumer au goût de cannelle, de muscade, de poivre de la Jamaïque ou de romarin frais haché finement

Préchauffer le four à 180° C (350° F)
Mélanger les pommes, la cassonade, la fécule et le jus de citron.
Verser dans 6 ramequins d'environ 250 ml (1 tasse) ou dans un moule carré de 23 cm (9 po).
Mélanger les ingrédients du croustillant, répartir sur les pommes.
Cuire environ 30 à 35 minutes pour les croustillants individuels et environ 35 à 40 minutes pour le grand moule.

Note : On peut aussi hacher grossièrement et mélanger les ingrédients du croustillant au robot par petits coups.

Il est plus économique d'acheter les noix en vrac. En vérifier la fraîcheur. Les conserver au réfrigérateur ou au congélateur dans des sacs de plastique hermétiques.

Servir chaud ou tiède, accompagner de glace à la vanille ou de crème épaisse.

*Les meilleures pommes à cuire sont : la Golden, la Cortland, la Lobo, l'Empire, la Braeburn, Rome Beauty.

lundi 15 octobre 2007

Croustillant aux pommes et aux pacanes

Ma petite soeur n'a finalement pas créé ma tarte aux pommes hier soir, elle n'avait plus de sucre (et elle trouvait ma recette trop compliquée, même si j'ai insisté sur le fait qu'elle est plutôt simple). À la place, elle a fait un croustillant aux pommes. Elle m'a envoyé une photo pour vous tous, et elle m'écrit:

"voici LA croustade aux pommes et pacanes. pour les débutants en cuisine, comme moi. "


La recette vient du livre "À la di stasio". Les détails peuvent être trouvés sur ici.

samedi 13 octobre 2007

De la soupe aux tomates rose pour le cancer du sein

Petite surprise à l'épicerie aujourd'hui: je recherchais la soupe au tomate de Campbell's (un classique réconfortant), et j'en ai trouvé une version pour le combat contre le cancer du sein. Alors évidemment j'ai acheté cette version en rose, plutôt que la rouge, bien que je ne sais pas exactement ce que la compagnie va donner en échange de mon achat.

J'ai cherché de l'information supplémentaire en ligne, mais je n'ai rien trouvé... Malgré tout, c'est certainement un bon achat :)

Tarte-Croustade aux pommes et raisins

Pour ma fête il y a quelques semaines, j'ai reçu quelques amis à souper. Ils ont tous rit de moi parce que c'est moi qui a tout cuisiné, mais bon, il faut le faire soi-même quand personne n'offre de nous aider (l'invitation indiquait qu'ils pouvaient venir cuisiner avec moi avant). Tout ça pour dire que j'ai eu un souper fantastique, et j'ai bien l'intention de partager mes recettes avec vous. L'entrée et le dessert étaient à mon goût les deux éléments les mieux réussis: facile à faire, et absolument DÉLICIEUX!

Et donc c'est la fête de mon beau-père la semaine prochaine, et ma sœur vient de me dire que c'est elle qui reçoit pour l'occasion. J'aurais bien aimé y être, mais 5 heures de route n'est pas disponible dans mon horaire, et donc ma contribution au souper est la recette du dessert de ma fête. Il s'agit d'une tarte aux pommes qui inclut des raisins, ainsi qu'une garniture de type croustade. Vraiment délicieux, et je sais qu'elle va plaire à Marc-André, qui adore les tartes aux pommes ainsi que les croustades... Mais attentions... chut!


Tarte aux pommes et raisins avec une garniture de type croustade
(selon Bon Appétit, octobre 2007)

croute 1.5 tasses de farine
1 c. à table de sucre
1/2 c. à thé de sel
1/8 c. à thé de poudre à pâte
1/2 tasse de beurre en morceaux
1/4 tasse d'eau glacée
1 c. à thé de vinaigre de cidre (à défaut, vinaigre blanc)

contenu
1 tasse de cassonade (sucre brun)
3 c. à table de farine
1 c. à thé de zeste de citron
1.25 c. à thé de cannelle
3 livres de pommes Granny Smith (vertes) pelées, éppépinées et coupées en tranches d'un demi centimètre (environ 7 pommes)
1 tasse de raisins (j'ai utilisé des raisins jaunes)
2 c. à thé de vanille

garniture 1 tasse de farine
1/2 tasse de cassonade
1 c. à thé de cannelle
1/8 c. à thé de sel
1/2 tasse de beurre en morceaux

Croute Dans un robot culinaire, mélangez la farine, le sucre, le set et la poudre à pâte. Ajoutez le beurre: faites tourner par coups jusqu'à ce que ce soit grossièrement mélangé. Ajoutez 1/4 tasse d'eau glacée et le vinaigre et continuez à mélangez jusqu'à ce que le mélange soit compact, ajoutant de l'eau si nécessaire. Regroupez la pâte en boule, aplatir et enrobez de papier cellophane. Réfrigérez au moins une heure.

Roulez la pâte en un cercle de 13" de diamètre. Transférez à votre plat à tarte (profond de préférence). Formez de jolis côtés et laissez environ un centimètre de croute sur le bord. Mettre au congélateur 20 minutes.

Contenu Préchauffez le four à 375°F. Mélangez la cassonade, la farine, le zeste et la cannelle dans un grand bol. Ajoutez les pommes, les raisins et la vanille et enrobez les bien du mélange. Transférez le mélange dans la croute non-cuite, en faisant une petite montagne dans le milieu. Cuire jusqu'à ce les pommes commence à ramollir, environ 40 minutes.

Garniture
Pendant ce temps, mélangez la farine, le sucre, la cannelle et le sel dans un petit bol. Ajoutez le beurre et mélangez le avec vos doigts.

Étendre le mélange sur la tarte cuite. Continuez à cuire jusqu'à ce que les pommes soient cuites et que la garniture soit dorée et croustillante, environ 50 minutes. Vous pouvez mettre un papier aluminium si la garniture dore trop vite mais que les pommes ne sont pas cuites. Laissez refroidir environ 1-2 heures.

Servir avec de la crème glacée à la vanille ou de la crème fouettée, c'est simplement divin!

jeudi 27 septembre 2007

Sourcream Coffee Cake

Une petite recette venant d'une gardienne il y a deça plusieurs années, qui produit un gâteau léger, et délicieux (qui se mange tout seul). Je ne peux pas dire ça de bien de recettes, mais je n'ai jamais trouvé quelqu'un qui n'aimait pas cette recette, et pourtant, j'ai du la faire plusieurs douzaines de fois!

D'ailleurs, j'ai apporté ce gâteau à une pendaison de crémaillière samedi dernier, et mon amie m'a écrit cette semaine pour m'en demander la recette (puisqu'elle ne la trouvais pas sur CommonKitchen.com). Et voilà, c'est fait, voici la recette, qui est aussi ajoutée à CommonKitchen (ici).

N'ayez pas peur de la crème sure, elle ne goûte pas! Les noix peut être omises selon les goûts et allergies des invités. Et enfin, le titre laisse entendre du café, mais il n'y en a pas dans la recette: c'est plutôt un gâteau à servir avec du café. Et voilà, vous savez tout!

Sourcream Coffee Cake

gâteau
1/2 tasse de beurre
1 tasse de sucre
2 oeufs
1 c. à thé de vanille
2 tasse de farine
1.5 c à thé de poudre à pâte
1 c à thé de bicarbonate de soude
1/2 c à thé de sel
2 tasses de crème sure

garniture
1/4 tasse de cassonnade (sucre brun)
1.5 c. à thé de cannelle
1/4 tasses de noix hachées (j'aime les amandes éffilées, mais les arachides ou autres fonctionnent très bien)

Préchauffer le four à 350°F (175°C). Beurrez un moule à gâteau.

Mélangez la garniture ensemble dans un petit bol.

Mélangez le beurre ramoli et le sucre, puis ajoutez les oeufs et la vanille. Une fois bien mélangé, ajoutez une tasse de farine, la poudre à pâte, le bicarbonate et le sel. Mélangez bien, puis ajoutez 1 tasse de crème sure (à l'oeil). Mélangez. Ajoutez la 2e tasse de farine, mélangez. Terminez par le reste de la crème sure, mélangez.

En procédant "rapidement", versez la moitié de la préparation dans le moule, et égalisez le tout. soupoudrez avec la moitié de la garniture pour bien recouvrir partout. Versez le reste de la préparation, égalisez. Garnissez du reste de la garniture.

Cuire environ 45 minutes au four.

jeudi 6 septembre 2007

Un gâteau de mariage aussi bon que délicieux

Et voilà! Je suis mariée! (c'est encore bizarre à dire!)

Je voulais prendre des photos de tous les plats de notre réception dimanche, mais voilà, j'ai oublié de demander à quelqu'un de le faire. Et je ne sais pas si la photographe a pensé à le faire, alors ce sera possiblement une surprise lors de la réception des photos. Mais entre temps, voici une photo de mon délicieux gâteau de mariage, qui était au citron.

jeudi 30 août 2007

Gaspacho simplette

Je dis gaspacho simplette, non pas de son intelligence, mais de sa préparation. La version complète de la gaspacho de ma mère est fantastique, mais je n'avais que quelques ingrédients dans mon frigo alors j'ai fait avec! Le truc généralement, c'est d'y mettre du Clamato (jus de tomate et clams) et de l'huile d'olive. N'allez pas faire la mou à cause du Clamato tant que vous n'y avez pas goûté. (La recette suivra éventuellement je l'espère!)

Mais je n'en avais point, alors je me suis débrouillé quand même!

Gaspacho simplette

1/2 concombre
1/2 oignon
2 gousses d'ail
1/2 boîte de tomates entières et son jus
jus de tomates au besoin
huile d'olive

Coupez les légumes en tout petit morceaux, pratiquement le plus simplement possible. Mélangez dans un bol, puis ajoutez le jus des tomates et possiblement du jus de tomate si désiré, arrosez généreusement sel et poivre, ainsi que de l'huile d'olive. Laissez reposer au moins une heure, afin de marier les goûts. Goûtez et ajustez. Servez froid.

mercredi 29 août 2007

Carrés au citron

Je lisais quelques blogs dernièrement et je suis tombée sur une recette de tarte au citron, ainsi que sur une recette de pâte à tarte à l'huile d'olive. Et je me suis dit quelles avaient toutes deux l'air si simple que je les ai combinés. Le résultat est plus un carré au citron qu'une tarte, mais déliceux quand même.

Une note sur la pâte à tarte: j'ai réduit la quantité de sel de moitié afin de faire une pâte à tarte à dessert.

Carrés au citron
(pâte selon le hamburger et le croissant, contenu selon les essais sucrés de constance)

Pâte à tarte
- 225 à 250 g de farine
- 60 mL d'huile d'olive
- 60 mL (environ) d'eau froide
- 1/2 cuillère à café de sel
- 1 cuillère à café de levure chimique

Mélanger la farine, le sel et la levure chimique dans un grand bol. Creuser un puits et y ajouter l'huile d'olive. Mélanger rapidement à l'aide d'une cuillère en bois jusqu'à obtention d'une consistance rappelant la pâte à crumble. Ajouter 3-4 cuillères à soupe d'eau froide et mélanger avec les mains. Rajouter un peu d'eau s'il reste de la farine au fond du bol. La pâte obtenue doit être souple mais pas collante. Presser la pâte dans un moule à tarte.

Contenu au citron
2 citrons
2 oeufs
140g de sucre
70g de beurre fondu

Préchauffer le four à 200°. Dans un saladier, mélanger le sucre avec le zeste râpé d'un citron. Ajouter les oeufs, puis le beurre fondu, et enfin le jus des deux citrons. Verser la préparation sur la pâte, et enfourner dans le four chaud pour environ 20-25 minutes. Démouler, laisser refroidir et garder au frigo jusqu'à la dégustation.

dimanche 26 août 2007

Ceviche de pétoncle de Chantale

En l'honneur de la fête de Chantale, voici sa recette de ceviche de pétoncle que nous avons réalisé sur le bateau, à Cutty Hunk à Cape Cod. Nous avons trouvé des pétoncles fraiches, et le résultat fond sous la dent.

Ceviche de pétoncle

Pétoncles fraiches (noix de Saint-Jacques)
Lime
Tabasco
Sel, poivre
Huile d'olive

Épongez les pétoncles et enleves le muscle qui dépasse. Tranchez finement les pétoncles pour former de belles tranches rondes, dans la mesure du possible (comme Francois dans la photo).

Ajoutez le jus d'une lime, quelques gouttes de tabasco au goût, sel et poivre, puis ajoutez l'huile d'olive. Mélangez délicatement et goûtez. Ajustez les quantités. Il faut que le goût de la vinaigrette soit présente mais pas trop.

Servir sur un lit de salade et quelques tomates si désirée.

mercredi 15 août 2007

Bye bye tondeuse de cuisine

Notre lave-vaisselle est mort lundi. Il faisait des bruits de tondeuses depuis qu'on avait emménagé dans l'appartement, mais ce soir-là il était épouvantablement en colère. Et puis il a pété sa coche, et ses fils ont brulés (sentez ici une "agréable" odeur de plastique brulé dans l'air).

Grâce à nos propriétaires merveilleux (qui a cru que ça existait), nous en avons un nouveau tout beau, et surtout tout silencieux! J'avais oublié qu'on pouvait avoir une conversation lorsque le lave vaisselle est en marche... Ahh, comme c'est agréable!

Et pendant que les réparateurs l'installent, je me bats à améliorer des petits bobo (ou pas) sur Common Kitchen... En général c'est très gratifiant, mais cet après midi c'est moins amusant. Par contre, j'ai fini de créer la navigation pour les livres de recettes, les sites web et les recettes. Ça c'est bien! Allez-voir!

Pain doré au sirop d'érable

Ma spécialité pour déjeuner, c'est le pain doré! C'est si simple à faire, et si bon... Je n'arrive pas à me souvenir qui m'a montré à faire ce plat, mais je sais que j'ai appris à le maîtriser plutôt jeune... Enfin bref, voici un classique chez moi. L'assiette avec les pêches est d'ailleurs l'assiette à déjeuner de mon beau père... Comment résister à la tentation de la prendre en photo?

Le truc ici c'est d'être patient (feu moyen), et d'utiliser du pain épais et moelleux. J'aime bien le pain multigrain, mais c'est simplement divin avec un pain italien...

Pain doré à la Audrey

2 tranches de bon pain par personne (pain épais, moelleux, blanc ou multigrain)
1 oeuf par tranche de pain (pour plus de 4 tranches, je réduis d'un oeuf le mélange
1-2 c. à soupe de lait (allez-y à l'oeil)

Mélangez les oeufs et le lait. Le mélange devrait avoir la consistance d'une omelette. Faites chauffer votre poêle à feu moyen-vif, avec une noix de beurre. Trempez une ou deux tranches de pain dans le mélange d'oeufs. Laissez-les bien imbiber (c'est ça le truc). Quand votre poêle est chaude et le beurre fondu, déposez-y les tranches, une à la fois. N'y touchez pas pour quelques minutes. Ceci va les faire caraméliser. Quand elles sont bien dorées, tournez-les.

Et voilà. Servez avec des fruits frais, et surtout: du SIROP D'ÉRABLE! La cassonade peut remplacer en cas d'extrême besoin, mais je ne veux rien entendre du sirop de poteau (sirop de mais). Jamais.

mardi 14 août 2007

Petits carrés de canneberges des Iles de la Madeleine

J'ai été passer une semaine aux Iles de la Madeleine cet été et cette petite assiette m'attendait sur le comptoir en arrivant dans la maison: ma maman m'avait fait des carrés aux canneberges! (ok, elle en fait pour tous les locataires, mais bon, ceux-ci étaient spéciaux!).


Ce sont des petits carrés divins, un peu genre carrés aux dattes, mais encore meilleurs. Le petit goût amèr des canneberges se marie bien avec le côté sucré du reste de la préparation. Voici donc la recette de ma maman!


Petits carrés de canneberges des Iles de la Madeleine
Une spécialité d'une voisine et amie madelinienne

1 tasse de cassonade dorée
1 tasse de beurre
2 tasses de farine
Sel (pincée)
3 tasses de canneberges fraîches ou congelées, des îles de préférence
2 tasses d’avoine roulée
1 tasse de sucre
1/2 tasse de raisins
Le jus d’une orange pressée
1/2 cuil. soda à pâte (bicarbonate)

Graisser un plat avec du beurre.
Chauffer le four à 350 degrés.
Faire cuire quelques minutes dans une casserole, les canneberges, raisins, jus de l’orange pressée et sucre.
Écraser le mélange avec un pilon à patates. Laisser reposer.
Mélanger farine, avoine, sel, cassonade, soda et beurre.
Mélanger avec un instrument et avec les mains ensuite.
Étendre la 1/2 de ce mélange dans le plat, toutes les canneberges et terminer par l’autre 1/2 du mélange avoine.
Cuire au four 30 minutes à 350 degrés ou jusqu’à ce que ce soit doré.
Pour de meilleurs résultats, à déguster sur une île du bout du monde, devant un petit phare, par un soir de lever de lune, au pied d’une butte ronde…

dimanche 12 août 2007

Common Kitchen, une nouvelle communauté culinaire!

Et voilà! Il est enfin prêt mon site web! J'y ai travaillé tout l'été avec mes amis, et voici, je suis prête à vous présenter le nouveau Common Kitchen! Certains d'entre vous on peut-être vu la version restaurant, mais si c'est le cas, revisitez-nous, il est incroyablement mieux maintenant!

Common Kitchen, c'est une communauté culinaire en ligne. C'est quoi ça? Et bien c'est un endroit où vous pouvez écrire des critiques de restaurants, de plats, de livres de recettes, de sites web culinaire, et enfin, de recettes! C'est un endroit où vous pouvez voir ce que vos amis aiment et recommandent (ou pas!).

Ce n'est pas un site web comme les autres: vous pouvez critiquer un plat précis dans un restaurant, par exemple. Et vous pouvez aussi découvrir des petits trésors dans les livres de cuisine qui garnissent votre bibliothèque.

Enfin, voilà, assez parlé, c'est à votre tour d'aller y jeter un coup d'oeil. Créez un compte, ajoutez vos livres préférés, vos restaurants favoris, et vos coups de coeurs.

Parlez-en à vos amis, discutez-en sur votre blog. Ajoutez votre blog à notre site, ainsi les meilleures recettes que vous y avez publié. Puis trouvez vos amis qui ont aussi un compte, et allez voir ce qu'ils critiquent.

N'oubliez pas de nous donner vos commentaires dans "Problèmes? Suggestions?" parce qu'on est à votre écoute (et qu'il se peut qu'il reste un petit problème ici et là!).

samedi 11 août 2007

Une obsession de petits gâteaux (version citron cette fois-ci!)

Pour continuer l'histoire de la visite de ma petite soeur à Boston, on a aussi assouvi son envie désespérée de cupcakes (de petits gâteaux). Elle les a découvert à New York, et n'avait que ça en tête. Et moi je n'avais que Common Kitchen en tête. Alors je lui ai fait un deal: entre des restaurants dans Common Kitchen, et je vais te faire des cupcakes. Et c'est ce qu'on a fait!

(Je vous invite vous aussi à visiter Common Kitchen et à y rentrer restaurants, livres de recettes, site web et recettes, dont je vous parlerai un peu plus demain!)

On a tenté une recette de petits gâteaux aux citrons: le verdict? excellent, mais la texture n'était pas parfaite. C'est peut-être parce que je les ai un peu oublier au four... (Je dois vous avouer que je n'en ai pas manger un seul, mais que ces commentaires viennent de mon adorable fiancé).

Petits gâteaux au citron (inspiré de epicurious.com)
Produit 6 cupcakes

3/4 de tasse de farine
1/2 c. à thé de poudre à pâte
1/8 c. à thé de sel
zeste d'un citron
jus d'un citron
1/4 de tasse de beurre
1/2 tasse de sucre
2 oeufs

Préchauffer le four à 350°F et disposer des moules en papier dans le fond de 6 moules à muffin. Dans un bol, mélangez la farine, la poudre à pâte, le sel et le zeste. Dans un autre, mélangez le beurre, le sucre et 3 c. à soupe de jus de citron jusqu'à ce que ce soit homogène. Ajoutez les oeufs un à la fois. Ajoutez les ingrédients secs et mélangez jusqu'à homogénéité.

Remplissez les moules à muffin du mélange (je les aimes bien pleins). Cuire jusqu'à ce qu'un cure-dent en ressorte propre, environ 15-20 minutes. Ils ne seront pas dorés: ne les laissez pas trop cuire (comme moi!). En les sortant du four, badigeonnez les avec le restant du jus de citron.

Mettre le glaçage de votre choix (je n'ai pas de bonne recette encore).

vendredi 10 août 2007

Comfort Food: un macaroni aux tomates

Ma soeur est venue me visiter à Boston il y a quelques semaines, et ce fut un 3-4 jours très agréable... On a visité, marché, pataugé, regardé de la télé, et ... cuisiné! Elle est en appart avec un colloc (et son dernier était absolument anti-social), donc elle aime bien les recettes simples pour une personne. Alors j'essaie de l'aider et de lui conseiller des recettes ici et là.

On a cuisiné de la ratatouille, une recette que je fais régulièrement ces temps-ci. C'est pas compliqué, ça utilise plein de beaux légumes, et ça goûte vraiment bon. Elle en faisait déjà, mais a été agréable surprise de découvrir que j'y mets des raisins secs et du vinaigre de vin. [PS: j'en ai refait pour souper hier soir... un vrai délice!]

On a aussi fait des cupcakes (petits gâteaux) dont je vous parlerai demain je crois puisqu'il y a une histoire amusante à raconter...

Mais finalement, c'est après une longue journée de marche dans de petits villages, à se tremper les pieds et à prendre des photos amusantes qu'on est retournés à la maison, n'ayant pas vraiment envie de cuisiner, mais encore moins de sortir prendre une bouchée. Ce qu'il nous fallait, c'est ce que les américains appelles "Comfort Food", de la bouffe réconfortante. Et c'est exactement ce que j'ai concoté, en deux temps trois mouvement. Un Macaroni aux tomates.

Macaroni aux tomates

1/2 boîte de macaronis (ou coudes)
1 boîte (500g) de tomates en dés
1 oignon haché
du fromage rapé (mozzarella, cheddar, au goût)

Faites chauffer le four à 350°F. Faites cuire vos pâtes. Pendant ce temps, faites revenir l'oignon. Quand il est translucide, transférez le dans un plat allant au four (assez grand pour contenir toutes les pâtes). Ajoutez-y les tomates. Quand les pâtes sont cuites et égoutées, ajoutez-les au plat. Mélangez bien, et ajoutez une grosse poigné ou deux de fromage. Mélangez ce fromage DANS les pâtes. Ensuite, étalez du fromage sur les pâtes. Enfournez, et tournez votre four à "broil" (griller). Sortez-le lorsque le fromage sera doré.

(et franchement, c'est presque plus long de taper la recette que de la faire, tellement elle est simple!)

jeudi 9 août 2007

Moules, coques et crevettes dans une bouillon aux tomates épicées

Ça fait tellement longtemps que je n'ai pas écrit, j'ai presque oublié comment taper (ok, c'est faux, puisque je suis en informatique et donc je tape tout le temps!) Mais bon, vous comprenez le principe... J'ai été terriblement (mais agréablement) occupée avec mon projet de Common Kitchen (que je vais vous inviter à aller voir seulement SAMEDI, puisque nous allons déployer une version vraiment intéressante demain) que j'ai oublié de vous faire part de mes expériences culinaires...

Mais bon, j'ai plusieurs photos accumulées, et j'ai bien l'intention de vous en faire part. Pour commenter, voici une petite recette que j'ai prise de Everyday Italian. La recette se nomme "Mussels, Clams and Shrimp in Spicy Tomato Broth", et pour ceux qui bredouille l'anglais, "Moules, coques et crevettes dans une bouillon aux tomates épicées". Une petite recette simple, qui a été tellement apprécie de Francois que c'est lui qui m'a dit qu'elle devrait absolument venir sur mon blog! C'est tout dire...

La photo ne rend pas hommage, mais croyez moi, c'est un petit délice. Notez que je n'avais pas de coques, et j'ai tout simplement fait sans.

Moules, coques et crevettes dans une bouillon aux tomates épicées (selon Everyday Italian)

1/4 d'huile d'olive
5 gousses d'ail
1 feuille de laurier
1 c. à thé de graines de piment séchées
1 tasse de vin blanc
1 boite (28 onces) de conserve de tomates en dés (avec le jus)
24 coques (environ 2.5 livres) nettoyées
24 moules (environ 1.5 livres) nettoyées
20 grosses crevettes équeutées et déveinées
1/2 tasse de feuilles de basilic fraiches

Dans un large chaudron, chauffez l'huile et faites revenir doucement l'ail, la feuille de laurier et les graines de piment. Ajoutez le vin et portez à ébullition. Ajoutez les tomates et leur jus, et faites mijotez jusqu'à ce que les tomates ramollissent et que les saveurs soient mélangées, environ 8 minutes. Ajoutez les coques et mélangez, couvrir et cuire 5 minutes. Ajoutez les moules, mélangez, couvrir et cuire jusqu'à ce que les moules et les coques soient ouvertes, environ 5 minutes supplémentaires.

Transférez les moules et les coques dans des bols de services avec des pinces. Ajoutez les crevettes au bouillon et faites mijoter jusqu'à ce qu'elles soient à peine cuites complètement. Ajoutez le basilic, retirez la feuille de laurier. Divisez entre les différents bols à service, et servez chaud.

lundi 30 juillet 2007

Au retour des vacances, on y peut trouver un petit paquet du Tennessee

Wow, ça fait longtemps que j'ai écrit ici! J'ai été en vacances un peu, voyageant ici et là, et voilà, je vous ai un peu oublié! Milles excuses!

De retour de mes vacances aux Iles de la Madeleine (dont je vais vous parler très bientôt d'ailleurs), j'avais une jolie boîte sous ma boîte postale qui contenait tout plein de petites trouvailles! C'est parce que je participe à un échange culinaire de blogger (Blogging by Mail, origanisé par Stéphanie de Dispensing Happiness)-- j'envoie un paquet, et j'en recoit un! J'envoie le mien ce matin d'ailleurs, je suis un peu en retard, mais bon, j'étais à l'extérieur du pays (donc j'ai une bonne raison!)


Voici le contenu du paquet qui m'était destiné. Dans une jolie lettre de Pam de Pam's Pantry, du Tennesse, aux États-Unis. Elle m'a envoyé quelques bonbons (miam!) comme des Goetzez Caramel Bullseyes, Bit-O-Honey et des Maple Nut Goodies, que je ne connaissais pas du tout... Quel plaisir à découvrir :) Elle a aussi ajouté quelques chocolats... parce que, qui n'aime pas le chocolat!



Elle m'a envoyé des miettes de pain de japonais Panko, que j'avais envie d'essayer depuis vraiment longtemps. Il y avait deux types d'épices dans mon paquet: un mélange d'herbe maison (qui sent délicieusement bon), et une nouvelle épice à découvrir: Pimenton. Je vais vous en reparler plus en détail lorsque je l'aurai essayer!

J'ai eu droit à deux outils de cuisine, une cuillère à mesurer et une tasse à mesurer, tous deux ajustables, qui vont surement être très pratique. Elle m'a envoyé des sous-plats maisons (ok, ce n'est pas elle qui les a tricotés, mais quand même!) pour une petite touche personnelle.

Enfin, j'ai un CD du Nashville Chamber Orchestra que j'ai bien hâte d'écouter!

dimanche 8 juillet 2007

Ma poêle se prend pour un barbecue!

Le désavantage des appartements c'est qu'il n'y a souvent pas de place pour avoir un barbecue. Même si vous avez un balcon, vous n'avez pas toujours le droit au plaisir du bbq. C'est mon cas d'ailleurs... Alors j'ai eu droit à une poêle (gracieuseté d'Hélène) qui se prend pour un bbq!

Comme vous pouvez le voir, elle a des petites vagues qui font que seulement une partie de la nourriture ne touche à la poêle. Ça fait de jolie marques, mais disons que ça cuit environ de la même manière. Je trouve qu'elle transmet très bien la chaleur par contre, et je l'utilise très régulièrement.

Je la recommande à ceux en manque chronique de barbecue :)

jeudi 5 juillet 2007

Poulet à la grecque


J'accumule dans mon livre des recettes que je récupère un peu partout. J'ai donc plusieurs recettes à ma disposition qui n'ont jamais été testées. Hier, j'ai décidé d'en évaluer une, que j'ai découpée dans la circulaire Métro, mais qui est aussi disponible en ligne. L'appréciation est très bonne dans l'ensemble. Le poulet est tendre et savoureux. Par contre, retravailler la sauce au concombre.



Ingrédients

  • 180 ml (¾ t) - huile d'olive
  • 60 ml (¼ t) - jus de citron frais [j'ai pris du jus de citron en bouteille]
  • 30 ml (2 cs) - origan séché
  • 5 gousses - ail, hachées [essayé en gros morceaux, mais préférable de les hacher]
  • 15 ml (1 cs) - sauce soya
  • au goût - sel & poivre
  • 4 - poitrines de poulet désossées
  • 375 ml (1 ½ t) - yogourt nature ferme [la prochaine fois, essayer avec de la crème sûre]
  • 1 - concombre pelé, épépiné et coupé en dés
  • 30 ml (2 cs) - persil frais haché [j'ai utilisé du séché]

Dans un plat, mélanger:
  • 125 ml (½ t) d'huile
  • 30 ml (2 cs) de jus de citron
  • origan
  • 3 gousses d'ail
  • sauce soya
  • poivre
Incorporer le poulet et mariner au réfrigérateur 2 h (maximum 24 h) [j'ai dépassé 24 h et rien d'anormal à signaler!].

Au robot, mélanger:
  • 45 ml (3 cs) de yogourt
  • concombre
  • 15 ml (1 cs) d'huile
  • le reste du jus de citron
  • 2 gousses d'ail
Incorporer le reste du yogourt, le persil, le sel et le poivre; mélanger avec une fourchette [j'ai utilisé ce que j'avais sous la main: ma spatule]. Réfrigérer.

Dans un poêlon, chauffer le reste de l'huile et saisir les poitrines de poulet. Terminer la cuisson au four préchauffé à 165°C/325°F environ 15-20 minutes [j'ai mis 20 minutes].

Service la sauce au yogourt avec le poulet et accompagner de pommes de terre au four et d'une salade verte [je me suis régalée sans salade verte et avec du riz basmati].

lundi 2 juillet 2007

Gâteau de mariage... maison!

Un article a attiré mon attention ce matin alors que je lisais LaPresse. Il traitait des gâteaux de mariage, fait maison! La chroniqueuse, sur un ton humoristique, nous explique sa nervosité à créer un gâteau de mariage pour sa tante, et sa rencontre avec un chef pâtissier afin d'obtenir recette et conseils.

Le résultat final est un gâteau au citron, fourré de compote à la rhubarbe et à l'eau de rose, avec une glaçage à la crème Chantilly et mascarpone, décoré d'orchidées comestibles. Il a l'air divin... J'en ai quasiment envie pour mon mariage à moi!

samedi 30 juin 2007

Croutons de tortillas dans une salade fatouche aux légumes grillés,

Voici une petite recette de salade plutôt simple à faire que je vous écris simplement pour vous inspirer. Cependant, outre les légumes dans la salade, ce qui lui est unique ce sont ses croutons. Essayez-les une fois et vous aimerez pour toujours.

La recette initiale (tirée de Bon Appetit) suggérait de faire griller du pain pita et de l'intégrer dans la salade. Je suis certaine que ça a un goût délicieux, mais je n'avais pas de pita chez moi. Par contre, j'avais des tortillas (pour faire des quesadillas, des burritos, ou des wraps par exemple). Je n'avais rien à perdre. Je les ai coupé en languettes, badigeonnés d'huile, cuites sur la poêle (qui se prend pour un bbq), et recoupées en petits carrés à la toute fin. C'est un délice. Le goût est là, ça fait crouistillant, un peu différent... Alors maintenant, je suis dans une phase où j'en mets dans toutes mes salades.

Essayez, je vous le dit!

Salade fatouche aux légumes grillés et croutons de tortillas (inspiré de Bon Appetit)

À griller
Oignon
Zucchini
Poivron rouge (non utilisé ici)
Tortillas

Légumes frais et autre
Concombre en morceaux
Tomates en morceaux
Basilic
Feta en cube

Faites chauffer un bbq (ou une poêle, à défaut). Coupez l'oignon en grosses rondelles. Attention de ne pas les défaire en morceaux. Si vous utilisez un bbq, coupez le zucchini en deux ou en quatre (sur la longueur, pour former des batonnets). Vous pouvez faire la même chose si vous utilisez une poêle, ou le couper en plus petits morceaux. Badigeonnez d'huile les légumes, et grillez en les laissant quelques minutes sans les touchez (si vous voulez des marques, c'est important de les laisser tranquille au début). Coupez la (ou les) tortilla en languettes, badigeonnez d'huile et grillez-la. Il fait qu'elle soit bien cuite pour qu'elle soit crouistillante. Une fois les légumes et les tortillas grillés, laissez-les refroidir un peu dans une assiette. Ne mélangez pas les futurs croutons avec les reste.

Lorsque les légumes grillés sont assez refroidis pour être manipulés, coupez-les en morceaux. Mélangez tous les légumes (frais et grillés), puis mettez-y votre vinaigrette préférée. Une vinaigrette toute simple fait parfaitement l'affaire. Recoupez les croutons en petits carrés, puis ajoutez les à la salade. Brassez, et servez!

vendredi 29 juin 2007

Mini quatre-quarts au citron et pavot

J'aime toujours arriver les mains pleines lorsqu'on me recoit à souper, ou lors d'une occasion spéciale. La fin de semaine dernière Francois et moi avons été invités à un party d'après-mariage, puisque les mariés avaient célébrés le tout en République Dominicaine (et donc peu d'amis s'y sont rendus).

Je feuilletais la revue Martha Stewart Weddings de ce mois-ci qui a une section avec des recettes de dessert sur le thème du citron. J'adore les gâteaux au citron, je trouve que ça fais très été. Et donc j'ai décidé d'en essayer un.

La recette suggère d'employer des petits moules à gâteau (genre, moules à financiers), mais comme ma cuisine est un peu limitée, j'ai utilisé des moules à muffin. Le résultat est tout aussi bon (évidemment!), et c'est très joli. Je conseillerais quand même d'utiliser vos petits moules rectangulaires si vous en avez.

Mini quatre-quarts au citron et pavot (selon Martha Stewart Weddings)
(pour 9 mini-gâteaux ou 12 muffins)

Gâteau
6 onces de fromage à la crème à température de la pièce
1 tasse de beurre
1.5 tasse de sucre
3/4 c. à thé de sel
zeste d'un demi-citron (zeste fin)
1 c. à table de jus de citron + 3 c. à table de jus de citron pour la finition
3 oeufs
1.5 tasse de farine
2 c. à table de graines de pavot

Glaçage et décoration
1 tasse de sucre en poudre
2-3 c. à soupe de crème
1 c. à soupe de jus de citron
zeste d'un demi-citron en large bandes
graines de pavot

Préchauffer le four à 350°C. Beurrer vos moules.

Battre le fromage à la crème et le beurre jusqu'à ce que le mélange soit homogène. Ajoutez sucre, sel, zeste et jus de citron et mélangez. Ajoutez les oeufs un à la fois. Ajoutez la farine et les graines de pavot et battre à basse vitesse jusqu'à ce que ce soit à peine mélangé. Versez la préparation dans les moules presque jusqu'au bord (ils vont gonfler un peu).

Cuire environ 30 minutes, jusqu'à ce qu'un cure-dent planté au centre des gâteaux ressorte propre. Dès qu'ils sont sortis du four, badigeonnez de jus de citron (les 3 c. à soupe mises de côtés). Laissez refroidir au moins 30 minutes. Démoulez, et laissez refroidir complètement.

Pour le glaçage, mélangez le jus de citron avec le sucre en poudre. Quelques gouttes à la fois, ajoutez la crème (ou le lait). La consistance du mélange devrait être un peu liquide, mais pas très coulant. Versez doucement sur les gâteaux, et décorez de graines de pavot et de zeste de citron.

jeudi 28 juin 2007

Quelle tarte! (aux fraises et à la rhubarbe)

L'été est arrivé, il y a une vague de chaleur à Boston qui me fait rester dans mon appartement avec l'air climatisé! Il fait VRAIMENT chaud! Voici un petit plat pour célébrer l'été!

Francois et moi étions à l'épicerie en début de semaine, et il a eu une idée fantastique: faisons une tarte fraise-rhubarbe. Je n'en avais jamais fait, mais disons que je me doutais bien que ça allait être facile. Je me disais... hum... on fait de la compote fraise-rhubarbe, on mets ça dans une pâte, et voilà! Je me trompais, mais pour le mieux! C'est encore bien plus simple que ça.

Et pour la pâte? J'ai commencé par essayer de faire une pâte brisée, mais franchement c'est bien du trouble. Alors j'ai utilisé une pâte feuilletée! Génial. Pas de travail à faire (parce que je la prends congelée), et ça produit une croute légère, feuilletée (évidemment), et dorée.

Donc la recette suivante ne prend pratiquement pas de temps à faire, le plus long c'est d'équeuter les fraises!

Tarte fraises-rhubarbe express

environ 3 tasses de fraises équeutées et coupées en gros morceaux
environ 3 tasses de rhubarbe coupées en morceaux d'environ 1cm de long
2/3 de tasse de sucre (ou dans mon cas, du Splenda)

2 pâte feuilletées congelées (décongelées)
1 oeuf battu

Mélangez les fraises, les morceaux de rhubarbe et le sucre. Laissez reposer 15 minutes environ.

Roulez chaque pâte feuilletée pour quelle remplisse votre moule à tarte. Les miennes viennent dans un format d'environ 30cmx30cm, donc pas grand travail à faire, mais cela varie selon la pâte achetée.

Beurrez votre moule. Placer un morceau de pâte dans le moule (étirez-le si vous ne l'avez pas tout à fait roulé à la bonne grandeur). Versez-y les fruits. Couvrir d'un autre morceau de pâte. Avec un pinceau, badigeonner d'oeuf battu sur toute la surface de la pâte (C'est ce qui va faire dorer la tarte). Faite une incision (ou plusieurs si vous voulez un joli motif), afin de laisse sortir la vapeur lorsque la tarte va cuire.

Cuire au four à 350°C pour environ 45 minutes, où jusqu'à ce que la tarte soit bien dorée. Servir tiède, peut-être avec de la crème glacée?

mercredi 27 juin 2007

Maïs en épi avec beurre aux herbes

Le maïs au Québec représente l'été dans lequel on peut mordre à pleine bouche. Le maïs du Québec est un vrai petit délice. Il est à son meilleur au mois d'août. Mais comme je ne suis pas au Québec, d'un côté ou de l'autre, je vais me contenter du maïs provenant probablement de Californie (ou peut-être du New Jersey à ce que j'entends).

Peut importe d'où vient mon maïs, j'en ai trouvé du très joli et très bon à mon épicerie l'autre jour, et je me suis empressée de l'apprêter à la Québécoise, c'est-à-dire bouilli, et servi avec beurre et sel. Mais je lui ai donné un petit twist en préparant un beurre aux herbes. Le résultat est fabuleux.

Maïs en épi avec beurre aux herbes
1-2 maïs par personne

Beurre (pour 4 personnes, environ)
4 cuillères à soupe de beurre
2 cuillères à soupe d'herbes fraiches hachées: j'ai utilisé thym et ciboulette

Faites bouillir de l'eau dans un grand chaudron. Plongez-y les maïs, et laissez cuire une dizaine de minutes. Lorsque votre cuisine devient odorante (de maïs), sortez-en un (avec des pinces par exemple), et coupez-en quelques grains pour voir s'il est cuit. Le maïs devrais être al dente (croustillant, mais bien cuit).

Entre temps, faites ramollir votre beurre (soit il est à la température de la pièce, soit donnez-lui quelques secondes au micro-ondes). Hachez finement vos herbes. Pas besoin de mesurer les choses ici, s'il y en a un peu trop, ou trop peu, ça va être délicieux quand même! Mélangez herbes fraîches et beurre, et déposez au congélateur quelques minutes afin que le beurre se fige à nouveau.

Et voilà! Servez immédiatement, chaud, et accompagnez de sel.

mardi 26 juin 2007

Pour une soupe minestrone différente, et la meilleure que j'ai jamais mangé: Minestrone du chasseur - prise 2

Il y a plusieurs mois je vous ai parlé de ma soupe préférée ces temps-cis, la Minestrone du chasseur. Je l'ai trouvé dans mon livre Tyler's Ultimate: Brilliant Simple Food to Make Any Time, un livre que je recommande toujours avec beaucoup d'intérêt.

J'en ai refait cette semaine après plusieurs mois et elle est toujours aussi savoureuse. La photo ne lui rend pas hommage, malheureusement, mais croyez moi sur parole, vous allez la faire une fois et tomber en amour avec. Elle est très simple à faire, ne nécessite pas une tonne d'ingrédients (j'ai souvent déjà tous les ingrédients sous la main), et elle se congèle très bien. Un numéro un. Croyez moi.

Minestrone du chasseur (inspiré par Tyler Florence)

8-10 tasses de bouillon de poulet
5 gousses d'ail
1/2 livre de petits rigatoni
2 carottes hachées
2 branches de céleri haché (je l'oublie souvent)
1 gros oignon haché
3 gousses d'ail hachées
1 livre de chaire de saucisse italienne au porc
1 boîte de conserve (28 onces) de tomates entières
1 boîte de conserve (14 onces) de fèves cannelloni (ou fèves rouges), rincées
1 feuille de laurier

Épluchez les 5 gousses d'ail, et écrazez les avec le dos d'un couteau. Gardez-les plus ou moins entières. Mélangez le bouillon et les gousses d'ail et laissez bouillir à petit bouillon pour 15 minutes. Ceci donnera un bon goût d'ail. Enlevez l'ail, mettre le bouillon de côté.

Cuire les pâtes dans de l'eau salée. Retirez les lorsqu'elles ont encore besoin de 2 minutes de cuisson. Égoutez.

Faites chauffer de l'huile dans un grand chaudron. Ajoutez les oignons, ail, carottes et cèleri, jusqu'à ce que les légumes soient cuits, mais pas grillés. Mettre de côté dans une assiette. Ajoutez la chaire de saucisse dans le chaudron et faire cuire. Défaire les morceaux avec une cuillère de bois. Ajoutez les légumes à nouveau. Égoutez les tomates, puis hachez les grossièrement. Ajoutez les tomates au plat, et cuire 5 minutes. Ajoutez les fèves, le bouillon, la feuille de laurier et beaucoup de poivre fraichement moulu. Amenez à ébullition et laissez mijotez pour 15 minutes. Ajoutez les rigatonis. Enlevez la feuille de laurier.

Si vous faites congeler la soupe, mettez-là tout de suite dans vos plats: les pâtes vont continuer à cuire en refroidissant, et en réchauffant. Si vous servez la soupe immédiatement, laissez bouillir une minute.

Je le sers tel quel, mais la soupe pourrait être servie avec du pain grillé saupoudré de fromage.

lundi 25 juin 2007

Ma première expérience avec les lentilles: Lentilles aux tomates et au feta

J'ai mangé de temps en temps des lentilles préparés par ma mère, mais jamais je n'avais eu l'occasion d'en faire moi-même. Il faut dire que ce n'est pas mon ingrédient préféré, et que j'avais peur que ce soit difficile à faire. J'ai ramassé un sac de lentilles à l'épicerie il y a quelques temps, et il attendait sagement d'être utilisé dans l'armoire. Et dans une phase de vidage d'armoire (on n'a pas fait de vraie épicerie depuis environ un mois), me voici à utiliser mes jolies petites lentilles vertes.

Mais que faire avec elles? Comment les cuits-on? Faut-il les faire tremper pendant des heures, comme les fêves séches? J'avais toutes les questions... Je me mets à feuilleter mes livres de recettes, mais disons que les lentilles ne sont pas l'ingrédient le plus populaire, et au 4e livre, j'ai finalement trouvé UNE recette de lentilles. C'est dans mon livre La cuisine en quatre ingrédients que j'ai finalement trouvé une recette. Elle s'intitule "Lentilles à la feta". Je lis donc la recette qui a l'air excellente: à peut près tout ce qu'il y a à faire c'est de les faire bouillir 20 minutes. 20 minutes? C'est tout? Vraiment? Est-ce que ce sont vraiment des lentilles sèches, ou est-ce qu'on peut utiliser des lentilles en boîtes (Je pense aux légumineuses qui sont prés cuits dans les boîtes de conserves). Appelle maman, qui me rassure que les lentilles sont très différentes, et qu'effectivement, elle sont cuites en 15-20 minutes. Fiou.

Cette recette vous prendra 15-20 minutes seulement, et est vraiment délicieuse. Attention de ne pas faire trop cuire les lentilles.

PS: Joyeuse Saint-Jean Baptiste!

Lentilles aux tomates et au feta (inspiré de La cuisine en quatre ingrédients)

250g de lentilles
600ml de bouillon de poulet
1 oignon haché
5 c. à soupe de pâte de tomates (concentré de tomates)
200g de feta en morceaux

Faites bouillir les lentilles dans le bouillon de poulet 15-20 minutes. Vers la fin de la cuisson, goûtez-les pour être certain de ne pas les faire trop cuire. Le liquide devrait être presque tout évaporé.

Entre temps, faites revenir les oignons doucement dans une autres poêle. Lorsque les lentilles sont cuites, ajoutez les oignons, la pâte de tomates et la moitié du feta. Mélangez pour incorporez, mais évitez de trop brasser.

Servir en déposant des morceaux de feta sur le dessus des lentilles, et accompagnez de persil haché.

samedi 23 juin 2007

Maman les petits bateaux...

L'été est arrivé, et le bateau de mon père a fait de même :) J'y ai passé les derniers jours, ce qui explique mon manque de messages, entre autres. Nous sommes allés nous promener dans le coin de Cape Cod (Le cap à la morue), au sud de Boston. C'est la grosse pointe qui sort du Massachusetts pour ceux qui la connaissent. C'est un très bel endroit, et il y a deux grosses îles juste au sud, Matha's Vineyard, et Nantucket. Ce sont des îles où les riches vacanciers américains vont: les maisons sont incroyables (et leur prix commence dans les millions).

En bateau (à moteur ou à voile), le diner se trouve souvent en plein milieu d'un trajet, et comme personne n'aime avoir le mal de coeur, le dîner se prépare de manière rapide et efficace, et se mange souvent dehors. C'est généralement des sandwiches, parce que c'est pratique et facile à faire. Je vous en mets quelques photos. Ce n'est peut-être pas le met le plus difficile à faire, mais pour un pied inexpérimenté, cuisiner dans une cuisine de bateau en mer peut s'avérer difficile, parce que le bateau bouge.

Grâce à France, nous avons tout d'abord eu droit à des légumes avec de la trempette, un bon sandwich jambon fromage avec un jus de légume, et mon père a eu droit à une salade de poulet avec une tranche de pain fesse acheté sur Nantucket dans une petite boulangerie. De quoi satisfaire tout un équipage!