mercredi 27 juin 2007

Maïs en épi avec beurre aux herbes

Le maïs au Québec représente l'été dans lequel on peut mordre à pleine bouche. Le maïs du Québec est un vrai petit délice. Il est à son meilleur au mois d'août. Mais comme je ne suis pas au Québec, d'un côté ou de l'autre, je vais me contenter du maïs provenant probablement de Californie (ou peut-être du New Jersey à ce que j'entends).

Peut importe d'où vient mon maïs, j'en ai trouvé du très joli et très bon à mon épicerie l'autre jour, et je me suis empressée de l'apprêter à la Québécoise, c'est-à-dire bouilli, et servi avec beurre et sel. Mais je lui ai donné un petit twist en préparant un beurre aux herbes. Le résultat est fabuleux.

Maïs en épi avec beurre aux herbes
1-2 maïs par personne

Beurre (pour 4 personnes, environ)
4 cuillères à soupe de beurre
2 cuillères à soupe d'herbes fraiches hachées: j'ai utilisé thym et ciboulette

Faites bouillir de l'eau dans un grand chaudron. Plongez-y les maïs, et laissez cuire une dizaine de minutes. Lorsque votre cuisine devient odorante (de maïs), sortez-en un (avec des pinces par exemple), et coupez-en quelques grains pour voir s'il est cuit. Le maïs devrais être al dente (croustillant, mais bien cuit).

Entre temps, faites ramollir votre beurre (soit il est à la température de la pièce, soit donnez-lui quelques secondes au micro-ondes). Hachez finement vos herbes. Pas besoin de mesurer les choses ici, s'il y en a un peu trop, ou trop peu, ça va être délicieux quand même! Mélangez herbes fraîches et beurre, et déposez au congélateur quelques minutes afin que le beurre se fige à nouveau.

Et voilà! Servez immédiatement, chaud, et accompagnez de sel.

4 commentaires:

Tiuscha a dit...

J'adore croquer dans les épis chaud-tiède enduit de beurre demi sel, une belle idée le beurre d'herbe dessus...

claude a dit...

sans le beurre, j'ai mangé desd épis de maïs aux states. Très bon !

lory a dit...

mmmm,il est très bon avec un peu de beurre salé et grillé,miam!!

sophie a dit...

Une vieille recette de mon enfance ! Cela me rappelle des souvenirs. En revanche, le beurre était nature. A faire essayer à mes enfants rapidement !